Flash info :  

jeudi 30 octobre 2014

Rest in Peace

http://thezfiles.perso.sfr.fr/journal%20de%20bord/campagnes/rest%20in%20peace.pdf

Rapport des faits :

On s'est réveillés dans un drôle d'état ... Notre déodorant ne fait plus effet depuis bien longtemps, nos fringues sont en lambeaux, et d'énormes pustules commencent à pousser à côté des nombreuses blessures ouvertes qui parcourent nos corps. On devrait être morts, ou presque, ou déambuler dans les couloirs comme tous les autres infectés, mais il semblerait que le sort en ait décidé autrement ...


Observations du chef de troupe :

Une campagne difficile, notamment parce que votre effectif sera constitué de combattants pas comme les autres. effectivement, les missions sont à effectuer en compagnie de zombivants, ces êtres répugnants et à l'odeur peu attrayante... Trouvez des recrues ayant l'expérience du terrain avant de vous aventurer dans cette série de missions périlleuses, il faudra avoir des nerfs solides, et ne pas s'évanouir à la vue du sang !

Anecdotes :

Au risque de faire hurler certains joueurs : j'adore les Zombivants ! Et ça faisait déjà quelques temps que j'avais envie de leur dédier une campagne. Je ne les trouve pas si puissants que ça. Certes, ils encaissent bien, mais ils sont lents. Et surtout, quel look d'enfer ! Alors j'ai fait fi des commentaires que j'ai pu lire çà et là, et je me suis lancé dans l'écriture d'une campagne pas comme les autres. Et quel meilleur moment pour vous la proposer que la veille d'Halloween, le jour où les morts reviennent sur terre !

Mon coup de cœur :

3 Missions m'ont particulièrement plu durant les phases de test : problèmes de vue, Mauvaise coordination et Coup de fatigue. Je me suis efforcé d'imaginer quelles pourraient être les faiblesses des Zombivants et ai donc concocté quelques règles spéciales les affaiblissant plus ou moins. je vous laisse les découvrir par vous mêmes !

http://thezfiles.perso.sfr.fr/journal%20de%20bord/campagnes/rest%20in%20peace.pdf



Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Laissez un commentaire :